Accéder au contenu principal

Articles

POLITIQUE FICTION !!!...

Ma dernière publication sur mon blog remonte au sacre des Natios à la gouvernance de l’assemblée de Corse. Depuis, je suis en stand-by, la médiocrité de l’actualité suscite davantage de dégoût que d’envie de la commenter... Aujourd’hui, je suis rattrapé par l’Histoire alors même que son cours n’a pas encore eu lieu. Etonnant !!! Je m’en explique.
Dans la nuit de vendredi dernier, j’ai été frappé d’une révélation sur la venue de François Hollande en Corse le 2 mars 2017. Aussi étrange que cela puisse paraître, cette vision onirique me permet de vous livrer un véritable scoop qui va bouleverser le panorama politique corse précédant l’élection présidentielle du pays ami !! Ce pouvoir de divination dont je suis investi m’a permis de rentrer en communion avec le Président François Hollande afin de savoir, précisément, le pourquoi il débarque en Corse, ce qu’il vient y dire, ce qu’il vient y faire ??? Car, aujourd’hui, il n’est pas un homme politique, un parlementaire, un haut fonctionnaire,…
Articles récents

A la recherche du temps perdu en Corse passée sous silence (où presque)

Dimanche dernier, les corses ont voté. Les urnes ont rendu leur verdict. Un verdict clair et sans appel en installant les nationalistes à la gouvernance de l'assemblée de Corse. Le régionalisme dans les faits n'est plus une construction de l'esprit mais bien les fondations tangibles du renouveau politique tant espéré depuis des lustres.  Tout a été dit et largement commenté, ici, à contrario de la France qui n'a pas pipé mot !!! Où du moins, pour relater objectivement et intelligemment l'événement historique. Qu'il s'agisse des hautes instances gouvernementales et des états majors politiques confondus passe encore. Le camouflet fut violent et la pilule bien amère. Mais lorsqu'il s'agit des médias nationaux dont le rôle premier est d'informer et de rapporter une information factuelle, cela interpelle et pose réflexion...  Car si le silence des politiques est un aveu ostensible pour marquer leur désapprobation en affichant un réel mépris à ce qui n…

Laurent RUQUIER, le chantre de la calomnie…

Aujourd’hui, la matière pour écrire m’est donnée par un olibrius de gros calibre qui brille au firmament des empaffés parmi les grands maîtres de l'imbécillité. J’ai nommé le désopilant Laurent RUQUIER, animateur émérite sur France 2 dont l’immense talent l’autorise à polluer l’antenne d’une « chaîne publique ». D'ores et déjà vous aurez compris que je ne serai pas tendre ni respectueux envers ce bouffon mange-merde pour qui je n’ai la moindre considération.    Pourquoi ?... S’il est des animateurs et présentateurs de télé pour lesquels je ne voue pas un grand amour et qui ont fait l’objet de critiques acerbes et cinglantes lors de mes messages précédents, je pense à – Drôle de comédie médiatique – pour ceux qui ont visité mon blog, j’ai toujours observé un minimum de respect et de retenue à leur égard en me gardant bien de ne pas les atteindre dans leur dignité. Pour ce qui concerne RUQUIER, attendez-vous à ce que je déroge quelque peu à ce principe élémentaire en faisant fi des…

LA FIN D’UN REGNE... DU PINACLE AU DECLIN

Rebondissement dans l’affaire D.S.K. J’attendais ce moment de délectation pour réagir. Nous y sommes et çà tombe à point nommé ! Si TSARKO a piégé D.S.K en le privant de son investiture à la présidentielle, aujourd’hui, avec les révélations faites dans un livre à paraître le 30 avril sur Internet du journaliste américain M. Edward EPSTEIN "3 jours en mai", j’ai l’intime conviction que notre cher Président va encaisser le camouflet de sa vie. Et ce n’est que justice !!!   Car je ne trouve pas de mots appropriés à de tels actes pour qualifier ceux qui se sont livrés à autant de bassesse et d’ignominie !!!   Honte à TSARKO et à toute sa clique…   Le nabot va perdre son trône le 6 mai, quel régal ! Il se croyait au faîte de sa gloire et de sa toute puissance depuis qu’il avait stoppé la marche de D.S.K. Mais c’est sans compter sur la lucidité et la clairvoyance des français. Non seulement çà ne lui a pas suffi de leur mentir durant son quinquennat, mais il a fallu de surcroît qu’i…

- DOMINIQUE STRAUSS-KAHN - Dans la tourmente de l'abominable machine judiciaire américaine sur fond d'un puritanisme éculé...

J'ai été tellement choqué et outré de la manière pas très orthodoxe et bien peu humaine que le procureur de New-York a fait subir à D.S.K lors de son arrestation que je me dois à nouveau d'intervenir sur le blog. Images surréalistes dignes des plus grands films hollywoodiens à l'époque de la prohibition. Théâtralisme américain relayé par les médias du monde entier. Déclarations fort dérangeantes accusant de façon péremptoire le Président du F.M.I de violeur sadique sur la personne d'une femme de chambre, décrite comme une sainte qui a reçu la bénédiction de l'Oncle Sam, en méprisant de fait et de droit la présomption d'innocence... Ce puritanisme empreint d'hypocrisie, chevillé au corps de tout un peuple, doublé d'un rigorisme à géométrie variable m'irritent souverainement... Comment ce pays aux méthodes encore féodales peut toujours se réclamer d'un grand modèle de démocratie pour la planète !

Qu'a-t-il fait D.S.K pour être mis au ban de la soci…

Toute la vérité, rien que la vérité...

« La police française vient d’arrêter Yvan COLONNA, l’assassin de Claude ERIGNAC »
Déclaration péremptoire qui tombe comme un couperet que s’est autorisé le Chef de l’Etat. Allégation spécieuse, lourde de conséquences, qui foule aux pieds le Droit le plus élémentaire. Il ne fallait pas s’attendre à une autre sentence que celle rendue par la Cour d’Assises Spéciale de Paris.    Yvan COLONNA fut condamné avant d’être jugé.    L’inanité d’un procès qui n’aura servi qu’à soulager une vague conscience…    Sans parler de l’instruction insidieuse induite par une affirmation pas moins assassine…… Il me semble donc légitime de m’autoriser à faire le procès du procès, le procès d’un appareil politico – judiciaire instrumentalisé, le procès d’une Justice dont l’indépendance s’écarte, à n’en point douter, de « L’Esprit des lois ». A la lumière de ces quatre années obscurcies par d’épaisses zones d’ombre, la Justice a passé sans lever la grande et l'immense part de doute qui subsiste et m’obsède…

Epilogue en fête...

Ce soir, en regard au peu d'intérêt qu'a suscité le blog je vais y mettre un terme. Je reconnais bien volontiers que les sujets évoqués s'inscrivent dans une litanie chiante et emmerdante au possible. En cela, raisonnablement, il ne fallait pas que je m'attende à une audience supérieure. Et j'en profite pour remercier très humblement celles et ceux qui ont eu l'immense mérite à me lire. Merci. Dans quelques temps, je reviendrai sur le blog afin d'y traiter une affaire qui me tient vraiment à coeur : Le procès d'Yvan Colonna. Je conclurai donc en invoquant la fête, quelle fête ! Une fête particulière en l'honneur de la satire et du pamphlet nourris abondamment par des hommes qui ont bâti une société de merde...  Désolé !

En regardant la nature j'ai vu des hommes grands et merveilleux pour ce qu'ils ont de bon sens, de raison, de sensibilité et de bonté. En regardant la société j'ai vu des hommes laids et moches pour ce qu'ils ont d'ég…