Accéder au contenu principal

POLITIQUE FICTION !!!...



Ma dernière publication sur mon blog remonte au sacre des Natios à la gouvernance de l’assemblée de Corse. Depuis, je suis en stand-by, la médiocrité de l’actualité suscite davantage de dégoût que d’envie de la commenter... Aujourd’hui, je suis rattrapé par l’Histoire alors même que son cours n’a pas encore eu lieu. Etonnant !!! Je m’en explique.

Dans la nuit de vendredi dernier, j’ai été frappé d’une révélation sur la venue de François Hollande en Corse le 2 mars 2017. Aussi étrange que cela puisse paraître, cette vision onirique me permet de vous livrer un véritable scoop qui va bouleverser le panorama politique corse précédant l’élection présidentielle du pays ami !! Ce pouvoir de divination dont je suis investi m’a permis de rentrer en communion avec le Président François Hollande afin de savoir, précisément, le pourquoi il débarque en Corse, ce qu’il vient y dire, ce qu’il vient y faire ??? Car, aujourd’hui, il n’est pas un homme politique, un parlementaire, un haut fonctionnaire, un journaliste qui soit dans la confidence… Qui sache vraiment les raisons de sa visite… Que va-t-il nous pondre se demandent-ils en imaginant le pire ? Cela intrigue autant que ça indiffère. Il n’est point nécessaire au chef d’état de se déplacer en Corse pour débattre de la collectivité unique, qui plus est, entérinée dernièrement dans ses grands principes. Il y a, certes, les cendres de Rocard dispersées à Monticello empreintes d’une vive et réelle émotion, mais bon !!! Encore que, dans l’esprit rocardien, François peut être pris de rhétorique le replongeant dans les accords de Matignon de 1988……   Intéressant !!  A ne pas négliger… Donc la question reste entière, qu’est-ce qui se trame derrière la venue de François en Corse ???  Sachant que, bien souvent, la Corse a été l’objet d’odieuses et délétères manigances par lesquelles le scandale arrive……. Et dont personne est dupe !!!
Dès lors, je sens votre impatience grandir, je perçois une certaine fébrilité qui vous gagne. Certains d’entre vous esquissent un souhait, pour d’autres de l’inquiétude. Mais non ! Impossible ! C’est aussi absurde que farfelu !!!  Et pourtant…
Avant de vous faire partager mon art divinatoire, je dois prendre quelques libertés avec l’Histoire de France. D’abord, remonter son cours de quelques mois pour dépeindre au mieux le contexte politique d’avant élections présidentielles pour, ipso facto, amorcer un retour vers le futur nous transportant le 2 mars 2017.
Bref rappel de la chronologie des faits dans cette tartufferie politique à laquelle on assiste, passant allègrement du mélodrame au Vaudeville et inversement. A chaque jour suffit son lot de surprises aussi burlesques qu’affligeantes et pitoyables ……  Depuis que François nous a tiré sa révérence, bien malin celui qui pouvait prédire ce raz de marée politique ??? Avec en tête d’affiche :
A gauche ; le grand schisme  ou la cause perdue du socialisme à l’agonie… Exit VALLS,   exit MONTEBOURG,  HAMON le frondeur opportuniste, MELENCHON l’électron libre, puis MACRON le félon candide, cap à droite à gauche en avant toute, frais émoulu sorti d’une pochette surprise…
A droite ; la chronique d’une mort annoncée, 1 pour tous et tous pour 1 pour un suicide collectif…  Exit NICOLAS 1er,   exit JUPPE groggy,  FILLON le catho immaculé aux mains sales, BAYROU le revenant au gré du vent et son ami BORLOO, porté disparu, qui s’est fait damer le pion… Sans oublier MARINE qui se glousse, faisant son bout de chemin cahin-caha, se ruant vers la lumière, vautrée dans la fange…
Voilà pour le grand sacrifice en ordre serré des gouvernants politiques sur l’autel des pires compromissions turpides !!!
Lequel de ces larrons en foire va-t-il remporter la farce dans cette cuisine électoraliste aux mets putrides ??? Pauvre France qui part à vau-l’eau !!!    Sans moi…
Laquelle de ces truffes va-t-elle vous succéder Monsieur le Président, celles, là-même, qui vous ont trahi, sali, meurtri… Reconnaissez que vous n’avez pas fait grand-chose pour en être épargné !!! Est-ce à dire que votre visite en Corse aurait comme un parfum de vengeance ou de revanche ? Certes, le moment est propice et le choix judicieux. Après un quinquennat stérile, un passage en Corse qui ferait date !!! Nombre de vos prédécesseurs se sont illustrés lors d’une simple et inattendue déclaration, entre-autres, à l’instar du Général de GAULLE… A cet égard, en aparté, MACRON dans la lignée d’un De GAULLE, qui balance tout de go cette fameuse phrase-clé «  Je vous ai compris » à l’endroit des pieds noirs qui ont été froissés, faisant référence au discours du 4 juin 1958 à Alger dans l’optique sous-jacente de proclamer l’autodétermination algérienne … Message doublement ambigu et malencontreux de Monsieur MACRON car, en l'espèce, le « je vous ai compris » venait en excuse à sa déclaration alléguant que la colonisation était un crime contre l’humanité. Vous avez merdé Me MACRON, encore que, à bien y réfléchir, si tant est que vous soyez le prochain Président du pays ami, réservez cette déclaration lapidaire à la Corse qui, de surcroît, serait pleine d’à propos… J’ajouterais à cela Me MACRON, si d’aventure, on cautionne votre déclaration, faut-il y voir un crime contre l’humanité dans toute forme de colonisation ?????  Je vous pose la question… A méditer !!!
Pour l’heure, c’est au Président HOLLANDE que revient la primeur de se singulariser. Attendez-vous à un geste historique du Président HOLLANDE, encore en exercice, qui fera date dans les annales d’un peuple émancipé !!  Rejeté par la France,   adoubé en Corse !!!  Sur la question des prisonniers politiques, cela va sans dire, mais davantage encore… Me HOLLANDE nous a concocté du très lourd en adressant un camouflet à toute la classe politique, dans une intervention télévisée à l’assemblée territoriale, par une allocution à forte représentation symbolique d’une dimension et d’une portée gaulliennes qui nous transporte au Québec en 1967….

« Vive le peuple corse »

« Vive la Corse »

« Vive la Corse libre »

Qu’il est bon de laisser libre cours à son imagination débordante quand bien même il me paraît impensable d'effleurer cette forme de prédiction sans la tourner en dérision ubuesque...
Mais qu’il me soit permis de croire que cette vision fantasmatique, le fruit de mon imagination, ne reste pas le sanctuaire de l’imaginaire, s’il en est …
Plus sérieusement, je souhaite ardemment que le Président HOLLANDE amène dans sa besace des mesures concrètes et effectives envers les prisonniers politiques, en particulier, et pour la Corse, en général…



Posts les plus consultés de ce blog

La violence qui sévit dans les stades n'est que le prolongement direct des maladies sociales dont nous souffrons.

Déclaration d'un journaliste : S'agit-il d'une énormité ou d'une preuve de réalisme ? En l'occurrence la violence peut être l'une des réponses ponctuelles à une manifestation de rejet, mais en aucune manière ne peut être considérée comme une inclination systématique et prédéterminée. A l'évidence, la violence habite intrinsèquement l'homme de façon de plus ou moins latente. Si certains la contrôlent, d'autres ne peuvent la contenir. Ainsi la colère, voire la violence, que l'on peut manifester à l'égard d'une injustice ou d'une révolte, apparaît en action comme un choix de conscience, même si celle-ci, dans la plupart des cas, est subite et instantanée, elle reste l'objet fugace de notre volonté guidée par la conscience. Je pense que l'homme, par nature, est enclin à la violence qu'autant qu'il possède une propension au bien. Et j'ose encore le croire. Je me refuse, pour l'heure, de partager l'analyse trop réduc…

A chacun sa vérité dans le grand foutoir médiatique...

Le monde étant ce qu'il est et ce qu'on en a fait, il serait présomptueux de se poser en rédempteur. Sachant bien que chacun se renvoie la responsabilité en tirant à hue et à dia pensant que la solution aux problèmes n'est pas de son fait, alors qu'elle ne peut être ailleurs. L'homme fait ainsi son petit bout de chemin cahin- caha avec ses ambitions, ses idéaux et ses rêves. Les médias sont là pour alimenter ses fantasmes en tous genres, en lui assénant constamment des images et des modèles (pour ne pas dire mythes), qui vont perforer son imaginaire. Inconsciemment, l'homme se meut dans l'univers de cette symbolique médiatique en se fondant dans la société de consommation. Plus la société, via les médias, va lui fournir d'images aussi bien positives que négatives, mieux il va fonctionner, s'adapter et se conformer à sa condition d'animal humain. Hormis les plus faibles, les rétifs et les frondeurs... A tel point que les images d'horreur comme…

Laurent RUQUIER, le chantre de la calomnie…

Aujourd’hui, la matière pour écrire m’est donnée par un olibrius de gros calibre qui brille au firmament des empaffés parmi les grands maîtres de l'imbécillité. J’ai nommé le désopilant Laurent RUQUIER, animateur émérite sur France 2 dont l’immense talent l’autorise à polluer l’antenne d’une « chaîne publique ». D'ores et déjà vous aurez compris que je ne serai pas tendre ni respectueux envers ce bouffon mange-merde pour qui je n’ai la moindre considération.    Pourquoi ?... S’il est des animateurs et présentateurs de télé pour lesquels je ne voue pas un grand amour et qui ont fait l’objet de critiques acerbes et cinglantes lors de mes messages précédents, je pense à – Drôle de comédie médiatique – pour ceux qui ont visité mon blog, j’ai toujours observé un minimum de respect et de retenue à leur égard en me gardant bien de ne pas les atteindre dans leur dignité. Pour ce qui concerne RUQUIER, attendez-vous à ce que je déroge quelque peu à ce principe élémentaire en faisant fi des…